Suivi post don d'organes

Après le prélèvement, le coordonnateur-conseiller clinique de Transplant Québec communique avec la famille du donneur afin de l'informer de la fin du processus. Si la famille le désire, le coordonnateur-conseiller clinique leur confirme alors les organes et les tissus qui ont été prélevés aux fins de transplantation et profite de l’occasion pour les remercier une fois de plus d’avoir permis ce grand geste de solidarité sociale et humaine.

Quelques semaines après le don, une lettre de remerciement est envoyée à tous les intervenants ayant participé à la réalisation du don. Ils sont, par la même occasion, informés du nombre d’organes transplantés et de l’état des receveurs.

Un mois après le don, la famille recevra, sous réserve de son accord, des nouvelles du ou des receveurs. À cette occasion, elle sera informée de la possibilité d’inscrire l’être cher à la cérémonie commémorative organisée par l’Association canadienne des dons d’organes (ACDO).

Un an après le don, une carte de remerciement est envoyée par Transplant Québec aux familles pour marquer le souvenir du geste posé par le donneur.

Donner ou recevoir des nouvelles

Il arrive que des receveurs veuillent exprimer leur reconnaissance de manière tangible envers la famille du donneur. De leur côté, les familles ressentent parfois le besoin de parler de leur proche et de briser le silence en écrivant d’abord aux receveurs. Cette initiative fait foi de leur réceptivité à obtenir des nouvelles de ceux qui ont pu bénéficier d’une transplantation.

Dans les deux cas, Transplant Québec sert d’intermédiaire entre le receveur et la famille du donneur afin de s’assurer de la disposition de chacune des parties à recevoir des nouvelles. Qu’il s’agisse d’une lettre, d’un dessin ou d’un poème, Transplant Québec veille à préserver l’anonymat relié au don dans la correspondance qui sera acheminée, dans le respect de la politique sur l’anonymat en vigueur.

Écrire aux receveurs d’une transplantation

Écrire à la famille de son donneur